Les pires lieux touristiques de New York

En voilà une qui va faire grincer les dents. Je remets d’abord Central Park au milieu de l’île : j’aime profondément New York.
Voilà.

La réalité : New York est touristique, une des métropoles les plus visitées au monde et c’est un apport loin d’être négligeable à la ville. Les grands spots que l’on voit partout doivent être vus…

Mais après quelques voyages, je ne peux m’empêcher d’y voir tout de même quelques inconvénients. Et je pense que chaque personne ayant visité plusieurs fois la même ville aura le même sentiment. De plus, après avoir vécu dans la ville durant un laps de temps plus ou moins long, on passe, sans les voir, à côté de ces endroits prisés de tous.

Times Square, je ne peux plus. Mais plus du tout !

Je ne veux pas jouer la fille blasée de la vie, au contraire, j’ai aimé voir ce lieu de mes yeux vus lors de ma première visite, faire des photos souvenirs sous les panneaux lumineux. De jour, de nuit, c’est impressionnant, on ne peut pas le nier.

Les panneaux publicitaires, les écrans démesurés, les célèbres marches rouges,… On le voit dans tous les livres, films ou magazines parlant de New York. C’est d’ailleurs bien souvent le point de repère pour tous ceux qui visitent la ville pour la première fois « L’hôtel est proche de Times Square ?», «  Ce métro s’arrête à Times Square ? », «  On est où ici par rapport à Times Square ? ».

Mais passé l’engouement de « la première fois », c’est comme pour tout, on arrive à s’en lasser. On arrive à y voir les inconvénients plus que les avantages. Voir, uniquement les inconvénients.
Le monde, une foule dense à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. Cette foule n’avance pas, s’arrête toutes les trois secondes, pose de longues minutes pour rapporter le cliché parfait.

Le dépaysement se réduit à… Retrouver différents accents français tous les cent mètres.
Des français, des allemands, des espagnols et, bien sûr, des chinois. Une chose est sûre, si vous voulez voir New York, vous ne le trouverez pas à Times Square. Cet endroit se veut l’âme de la ville, je trouve personnellement que c’est l’endroit où elle se perd de plus en plus.
J’envie presque le Times Square un peu glauque de Taxi Driver…

Le Rockefeller Center pendant la période de Noël

Je précise « pendant la période de Noël ». L’immense sapin et les décorations attirent, cela va de soi. Mais le nombre de touristes qui s’arrêtent au milieu du trottoir pour faire des photos, qui bloquent le passage en se retournant pour demander haut et fort (oui, les touristes français crient) à la petite famille « On fait quoi maintenant ? Les enfants, vous voulez aller où ? ».

Sans oublier ceux qui pensent sérieusement que le trottoir et les passages pour piétons sont des places réservées pour regarder le show lumineux sur la façade de chez Saks.
Non, je vous l’apprends, des gens marchent sur ces trottoirs pour se rendre d’un lieu à un autre…

Avancer pas à pas pour atteindre, tant bien que mal, la patinoire… Ou simplement pour tenter de sortir de l’emprise de la foule. Non, merci.
Je reviendrais.
Toute seule, à 5 heures du matin.
Voilà.

Abercrombie & Fitch

Bon, maintenant, il débarque en Europe. Il va perdre de son faste américain prisé par les moins de trente ans (moins de 20 ? )

Non, mais sérieusement… Qu’est-ce que c’est que ce magasin ? Exit les mannequins de plastique pour exposer les vêtements, ici, on engage de vraies personnes.

Torse nu pour les garçons (mensurations à la Twilight), bikinis pour les filles (mensurations à la Kate Moss). On entre dans une boite de nuit où on ne danse pas mais où l’on choisit des vêtements, de quoi attirer les djeunz.

Trois étages de… Jeans et chemises à carreaux. Parce que parlons-en des vêtements, on ne peut pas dire que les fashionistas y trouveront leur bonheur. De plus, la qualité made in China est franchement moyenne…Et les prix exorbitants!

Bref, Abercrombie est (était) l’attrape touriste par excellence dans la catégorie shopping. Allez, on va dire que les filles y vont au moins pour rapporter un sac en papier et fantasmer sur un homme tronc…

Charging Bull

Autrefois ayant une signification historique et artistique, il est aujourd’hui le spot photo préféré des cars de chinois !
Si vous souhaitez le prendre en photo, il y a beaucoup de chance que vous ayez à vous mettre dans la file et attendre votre tour.
Ou alors, vous vous faites prendre en photo avec un chinois, ça peut être sympa aussi.

L’Observatoire de l’Empire State Building

Oui, c’est à faire, la vue y est superbe et de nuit, c’est vraiment saisissant. Par contre, il faut avouer que c’est mal fichu ! L’affluence qu’amène un tel lieu aurait dû faire réfléchir les concepteurs des visites.

Vous y trouverez, encore, la foule, concentrée sur les balcons. Mais comme tout grand lieu touristique : quand c’est bien, il y a du monde. C’est normal mais cela en devient désagréable.
On se presse comme des sardines au bord du balcon pour prendre notre photo pendant que d’autres attendent patiemment (ou pas) leur tour.

On pousse, on se mets devant vous, on vous insulte en français => sérieusement, il faut arrêter de penser que parce que vous êtes à New York, personne ne peut vous comprendre!…

Bon, on profitera de la vue sur les clichés. Clic ! Cic ! On a tout ? Ok, on redescends…

On s’arme de patience aussi pour redescendre, en serpentin dans les escaliers, tel une horde de tortues pensionnées, puis entassés comme des pingouins sur un glaçon dans les ascenseurs.

Bref, vous avez saisi l’idée. Franchement, on est content de l’avoir fait mais on est tout aussi content d’en être sorti.

Ellen Stardust Diner: le resto attrape-touristes

Il doit y’en avoir une flopée dans une si grande ville. Mais celui-ci est celui que j’ai testé.

On vous le vends comme : un resto typique américain style années 50, des serveurs qui chantent et qui, en plus, sont habillés de manière à vous immerger dans les fifties newyorkaises.

On découvre : une salle bondée, des tables minuscules les unes contre les autres, un service pas terrible, des chanteurs de seconde zone qui crient dans un micro mal réglé. La nourriture n’y est pas mauvaise, mais ce n’est clairement pas la meilleure pour ce prix.

Et l’esprit des fifties, je le cherche toujours… Des déguisements cheap (déguise-toi.fr propose les mêmes) et des cadres renfermant les stars d’antan.

Certaines doivent se retourner dans leurs tombes. Honnêtement, évitez si vous le pouvez !

Voilà… Tout ceci reste une vision bien personnelle, évidemment !

Si vous voulez vérifier par vous-même:

TIMES SQUARE

ROCKEFELLER CENTER CHRISTMAS TREE

ABERCROMBIE & FICTH

CHARGING BULL at WALL STREET

EMPIRE STATE BUILDING OBSERVATORY DESK

ELLEN STARDUST DINER

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d bloggers like this: