Petit saut en Californie

Encore un nom qui fait rêver… Soleil, palmiers, Los Angeles, Hollywood…

C’est donc la tête remplie d’images toutes faites que j’ai fait un saut en Californie en janvier 2013. Mon coloc m’a gentiment invité à découvrir cette partie des US, d’où il vient. Juste quelques jours, bien trop courts !
4h00, aéroport de LaGuardia pour quelques heures de vol, avec une escale à Houston, Texas. Pas le temps de dormir, ce qui me fera une belle journée de 48h…
Mon Leitmotiv: On dormira quand on sera mort !

Arrivée à l’aéroport d’Orange County. Appelé aussi « John Wayne Airport », je trouve ça juste so US !

Un ami de P. vient nous chercher et c’est sous la pluie que je vois mes premiers palm trees californiens. Peu importe, je n’ai pas assez d’yeux pour découvrir ce décor qui, même sous le crachin et malgré la fatigue, me fait rêver.

J’aime ces larges routes, ces grands espaces aérés et, étrangement, je ne m’y sens pas dépaysée. On roule quelques kilomètres, je découvre ces grandes maisons avec jardins, un décor de film.

On arrive chez les parents de mon coloc où je fais connaissances avec la communauté asiat de Californie. Le nouvel an Chinois est déjà pour demain et tout le monde se prépare. La mère, la tante, la grand-mère…Tout le monde m’accueille à bras ouverts et en vietnamien ( Je me contente, la plupart du temps, de hocher la tête et sourire). Je me sens de plus en plus fatiguée après tout ce voyage. Mais l’envie de découvrir prends le dessus !
On rejoint alors la maison de ses amis où l’on va être hébergé durant ces deux petits jours. Une maison typique, dans une rue calme, des palmiers, un garage, une allée,un chien… Un autre décor de film. Mais comme lors de ma première fois à New York, tout me semble étrangement familier. J’ai dû faire le tour des USA dans une vie antérieure, je ne vois pas d’autres explications.

Un burger de chez In-n-Out (juste excellent !) pour reprendre des force, découverte du jardin et jeux avec Raja (le chien) puis direction Macy’s sur Fashion Island.

Là où il travaillait avant de débarquer dans la Big Apple. Le soleil arrive chassant les énormes nuages. Le décor change sous les rayons lumineux. Au loin l’océan, Huntignton Beach, et toujours ces grands et maigres palmiers qui font l’image même de la Californie.

On redescend sur Huntington Beach, les rayons du soleil percent et donnent au décor une allure de tableau. Les photos mentales se font à la chaine dans ma tête…


Voilà pour cette première approche avec la West Coast. Quelle arrivée, quelle découverte. Je reviendrais, je me le suis promis. Un jour…

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d bloggers like this: