Les belges du Monde: Maureen à Manhattan

Difficile de raconter comment j’ai rencontré Maureen; via des amis en commun ici en Belgique, le contact s’est fait tout de suite et tout naturellement là-bas!

Notre première rencontre,je m’en souviens, je rentrais du boulot et elle était devant chez elle… On s’est saluée comme de vieilles amies qui font la causette sur le trottoir!
Le courant est passé tout de suite…
Entre belges à New York, il faut dire qu’on se comprends!

J’avoue qu’on n’a pas passé énormément de temps ensemble (malheureusement), la vie nous donnait à chacune un planning pas mal chargé! Et dire qu’on habitait à un bloc à peine l’une de l’autre!

Elle fut donc, tout naturellement une des « belges du Monde » à faire partie de cette petite série sur le blog!
1383265_10153399700690192_851501709_n

Le départ

Qu’est-ce qui t’a motivé à partir ? Départ à l’aventure ou bien préparé?

Préparé, j’avais trouvé un job sponsor et j’ai fais la demande d’ un visa de type «  trainee » (stage) à la Chambre des Commerces Belgo-Américaine.
La motivation de partir, je l’ai toujours eue. Depuis que j’ai 17 ans, je n’ai cessé de voyager… J’ai vécu 1 an en Ohio, 4 mois en Espagne, 5 ans à Dubaï.
10309757_10154192888190192_2720343015235816989_n

Quelle a été la réaction de tes proches lorsque tu leur à annoncé ton départ ?

Pas vraiment étonnés de cette décision vu mes précédentes expériences mais tout de même un peu anxieux de me savoir seule dans une grande ville tel que New York City.

Sur place

Quel poste occupes-tu ?

Je suis seconde Assistante de l’Ambassadrice de la Mission Permanente de la République des Seychelles auprès des Nations Unies. Un travail passionnant où j’ai la chance d’être entourée d’une équipe vraiment chouette.

Depuis combien de temps es-tu sur place ?
3 ans

Comment s’est passé l’intégration dans le pays ?

Bien malgré que tout va à une vitesse incroyable, on n’a pas le temps, on court… «The New York minute » c’est éreintant ! On est littéralement happé par ce rythme.
Et puis on s’habitue, on s ‘adapte et on finit par pester sur les touristes qui marchent lentement sur les trottoirs, en oubliant parfois que l’on était l’un d’eux au début…
On finit par calquer son rythme de vie sur celui de la ville.
10407028_10154787554310192_5350214503843127529_n

3 choses que tu as adoré dans ton pays d’expat ?

La diversité des nationalités, on peut rencontrer des gens de tous horizons ici. C’est un melting-pot culturel très enrichissant. Toutes ces communautés cohabitent sans soucis à New York.

Tout reste ouvert tard, pas besoin de se presser pour faire ses courses avant 19h. Idem pour le shopping, les magasins ont tendance à fermer bien plus tard qu’en Belgique… Mais ils ouvrent également plus tard.

Enfin, le nombre de transports en commun qui fonctionnent nuit et jour. Pratique pour arpenter la ville rapidement. New York est particulièrement bien servie par le métro, le réseau est assez large pour vous emmener presque n’importe où et assez simple pour que tout le monde puisse s’y retrouver!

1 chose à laquelle tu n’arrives pas à te faire ?

Regarder le football américain assise dans un bar ! Je ne comprends toujours pas les règles de ce sport.(lol)

Par contre, c’est la folie ici pour les rencontres sportives, l’effervescence autour de nous, dans les bars sportifs, … C’est à vivre au moins une fois!
10483166_10154348221095192_2005681373497105075_n

A quelles difficultés as-tu été le plus confrontée ? 
(tous domaines confondus)

La location d’appartement, vu que je ne possède pas de réel crédit score en tant que expat, il a été assez difficile de trouver un propriétaire compréhensif !

Qu’est-ce qui te parait plus facile chez nous ?
(tous domaines confondus)

Le choix dans les produits de supermarché et le fait que l’on ne doive pas aller d’un supermarché a l’autre pour trouver du fromage à raclette, des saucissons ou encore de l’alcool et des cigarettes. Les magasins ouvrent plus tard mais ne sont pas pour autant mieux fournis !
Chez nous, tout est combiné dans un seul supermarché alors qu’a New York non.
Sans oublier qu’il faut ensuite remonter les courses, en metro SVP !

Quel est ton endroit préféré ?
Boat House, Central Park
loeb-boathouse-l Photo:http://www.centralparknyc.org

Quel quartier habites-tu ?
Hamilton Heights, à Harlem au nord de Manhattan.

Que souhaites-tu nous dire à propos de ce quartier, peut-être méconnu du tout public ?

C’est un quartier convivial mais ça reste New York, il faut toujours faire attention !
Mais c’est un peu le Soho de Harlem avec des cafés d’artistes avec free internet, cafés- magasins de vêtements, des restos branchés…
10947315_10155184127970192_3464600962524144365_n

10885186_10155184128165192_5060093650455616202_n

Il ne faut pas s’arrêter aux clichés et oser pousser la balade au-delà des quartiers cités dans les guides! Vous risquez d’être agréablement surpris…

Ce plat pays…

Qu’est-ce qui te manque le plus de Belgique ?

Les Prix ! Les locations « bon marché » pour de luxueux appartements ou carrément des maisons. Ici, la locations (et colocation) est très chère.

Le prix de la nourriture également… Difficile de bien manger pour pas cher à New York, les supermarchés proposent des prix particulièrement élevés pour le fromage, par exemple.
Ne pas automatiquement laisser des pourboires! Ici, le pourboire est d’usage partout : le coiffeur, le resto, les bars, salon de beauté, taxi etc… Au final, ça devient une vraie pompe à fric !

Quelle est la réaction des locaux lorsque tu expliques d’où tu viens ?

Pas grand-chose… Il n’y a que Paris qui compte, j’ai l’impression ! Il y a de plus en plus de frenchies ici, du coup, ils ont tendance à associer « parler français = être français »!

Connaissent-ils la Belgique ? Connaissent-ils Liège ?
Non, pas beaucoup. A part les personnes âgées, qui se souviennent de la 2ème guerre mondiale avec des lieux comme Bastogne, Waterloo etc…

Quel cliché ont-ils de la Belgique ? (les frites ?)
Non, ce sont principalement les gaufres qui sont associées à la Belgique!

Et toi, quel est le cliché que tu souhaiterais casser après tout ce temps sur place ? Parle nous un peu de la réalité de l’endroit…

New York ne se résume pas à Broadway, Time Square et Ground Zero…

Tout le monde ne vit pas dans des appartements luxueux comme dans Gossip Girl.
La nourriture dans les food-trucks ou les stands est très contrôlée, donc vous ne tomberez pas malade. Les gens ont parfois peur d’acheter leur repas dans la rue, mais c’es tellement courant ici qu’il n’y aucun soucis à se faire!
Brooklyn n’est pas juste un pont mais un super quartier à visiter !

La réalité de l’endroit : la semaine c’est métro-boulot-dodo, eh oui, même à New York!
Le weekend commence idéalement par un brunch et enfin profiter d’être à NY et continuer à visiter la ville de notre cœur sans jamais s’en lasser….

Un endroit à nous recommander?

J’aime beaucoup de 230 fifth!
J’aime aussi particulièrement un restaurant français: Le Mont Blanc où l’on peut manger de la raclette et des fondues.
Pour le brunch, je vous conseille Fred’s et Barking Dog!

MONT BLANC RESTAURANT – 315 W, 48th Street (8th Avenue)
FRED’S– 476 Amsterdam Ave.( Angle de la 83rd Street & Amsterdam Avenue)
BARKING DOG – 1678 3rd Avenue (94th Street)

Merci beaucoup Maureen d’avoir prit le temps de répondre à ces quelques questions! A très bientôt… Sur New York!
1472185_10152159382292650_1568778759_n

Advertisements

Un commentaire (+add yours?)

  1. Trackback: Hamilton Heights, l’autre Harlem | Ma Petite Page Voyage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d bloggers like this: