J-31, on la boucle…

Avant de la boucler (sa valise), on a encore pas mal de détails à régler. Mais ces détails accumulés sont en réalité autant de feux verts qui nous annoncent le départ. (Un peu comme dans Mario Kart).

On boucle ses dossiers au boulot

Prise dans l’organisation de l’évènement, je ne me rendais pas bien compte que c’était le dernier « gros truc » que j’avais en charge.
Aujourd’hui, de retour au bureau, on parle rangement, classement et organisation des dossiers pour « le/la suivant(e) ».

Alors on boucle. On ferme les classeurs, on vérifie les notes et on range les papiers.
2 semaines et demi.
Et puis c’est fini.

On boucle l’appart

Là, je me dis que le mot « boucler » n’est pas très approprié mais tanpis!

Après la brocante, où l’on a vendu pas mal de babioles, on élimine le reste. Tables, chaises, canapés, machine à lessiver.
On vide la Comfort Zone. Et à peine avais-je posté mon album « A vendre » sur Facebook que les messages pleuvaient déjà.
Ho, une minute! Ça va vite, là, non?

Non. Le compte à rebours a démarré, tout simplement.
En trois clics, j’ai vendus presque toutes les grosses pièces…
Et en trois clics notre appartement a déjà commencé à se vider.

Le départ approche, ça se sent et désormais, ça se voit.

On la boucle…

Vraiment

Parce que maintenant, tout le monde sait qu’on part. Et on sourit en répondant « Ho oui, on a hâte » (parce que c’est vrai!) mais on ne dit pas qu’on stresse un peu, que l’on ne sait pas vraiment de quoi ce voyage sera fait, ni où on va se retrouver.
« On se réjouit ». Point.

Et entre nous, le soir avant de s’endormir, on se réjouit et on papote. Beaucoup. Pour se rassurer, un peu, et s’encourager.
On va tout de même « tout » quitter. Et pas que notre machine à lessiver (qui est toujours à vendre, 200€, contactez moi)

On la boucle aussi

auprès de nos amis.

On le sait, ce ne sera pas facile pour eux…Enfin, pour elles.
Nous sommes comme les 5 doigts de la mains d’un lépreux (parce qu’en fait on est 4).
Inséparables, une Dream Team qui se renforce au fil des ans; et très franchement, je ne vois pas qui je pourrais envier sur ce point.
Je me rends bien compte que je vais aussi quitter notre petit clan, je serais « celle qui« . Celle qui est partie, celle qui ne sera pas là aux anniversaires, celle qui loupera les premiers mots de la Grenouille, celle qui se barre à 6000kms.

Du coup, on profite de chaque instant car ces derniers seront inoubliables. Une bataille d’eau improvisée, des fous rires inexpliqués, une complicité exemplaire.
Encore mille moments à partager. Et comme le dit la maman de la Grenouille « Entre nous, il n’y aura que les kilomètres qui nous séparent« .
Alors on la boucle.
Et ce n’est pas parce qu’on boucle une valise, qu’on boucle une relation.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d bloggers like this: