Cookies de Noël: Recette rapide et pas chère!

J‘adore faire de la pâtisserie, malheureusement, en partant en PVT, je n’ai évidemment pas emporté ma batterie de cuisine.

Mais le « Potluck » de Noël au boulot est l’occasion de remettre la main à la pâte. J’ai décidé de faire ma recette de biscuits ultra facile, rapide et économique. En effet, pour la réaliser, il vous faudra juste quelques basiques et le tour est joué!

A la portée de tous, où que vous soyez!

INGREDIENTS

12358385_10207351589521663_323586464_n

– 250gr de sucre
– 180gr de beurre mou
– 650gr de farine (+un peu plus pour travailler la pâte)
– 2 oeufs
– 1 BLANC d’oeuf
– 375gr de sucre glace
– 1 cuillère à café d’extrait de vanille (ou d’extrait de ce que vous voulez!)

RECETTE

1/ Mélangez au fouet le beurre ramoli, le sucre et l’extrait de vanille
2/ Ajoutez les oeufs un à un
3/ Incorporez la farine avec une cuillère en bois jusqu’à obtenir un mélange homogène.

Laissez poser 1 heure à couvert au frigo.

Préchauffer le four à 190°c (375°F)

Ensuite, étalez la pâte au rouleau (ou du mieux que vous pouvez avec ce que vous avez sous la main) et découpez les formes à l’emporte pièce.
N’hésitez pas à étaler de la farine sur votre plan de travail afin d’assécher la pâte si elle vous semble un peu huileuse.

Enfournez pendant 8 à 10 minutes selon l’épaisseur de vos cookies.
Ils resteront blancs, pas de panique! C’est normal. Seuls les bords doivent être légèrement brunis.
En les sortant du four, laissez les durcir sur une grille.

LE GLACAGE

Mélangez un blanc d’oeuf avec 375gr de sucre glace. Le mélange doit être épais et onctueux. Vous pouvez colorer votre glaçage avec des colorants alimentaires. Pour cette fois, j’ai juste ajouté quelques Sprinkles de Noël et des petits sujets en sucre.
12351039_10207351589081652_22474283_n
=> Avec 1 blanc d’oeuf et 375gr de sucre glace, j’ai réalisé le glaçage d’environ 25 cookies.
=> Pour éviter de mettre des pépites de couleur partout, versez en dans une assiette et trempez-y vos cookies « glacés ».

COMBIEN CA COUTE?

Pas grand chose!
Pour la recette, je m’en suis sortie pour 15$ chez Food Basics. Farine, oeufs, sucre, beurre + l’extrait de vanille (c’est ce qui m’a couté le plus cher).Et comme ce sont des gros paquets, vous en aurez en réserve pour les prochaines fois.

Ensuite, pour la déco, j’ai tout trouvé chez Winners. Connu pour ses prix imbattables pour les vêtements de marque, le rayon cuisine est également une petite caverne d’Ali Baba. Il faut fouiller et c’est souvent un peu le boxon mais j’ai trouvé mes emportes-pièces pour 3$, les granulés Noël pour 5$ et les petits sujets en sucre pour 3$ également.

12366609_10207351589361659_1978112334_n

12366615_10207351588961649_1377874517_n

En gros pour 25$, vous pouvez être large et avoir assez pour en refaire toute la saison au gré de vos envies!

Alors à vos fourneaux!

Advertisements

|Bon plan| The Strand Smokehouse à Astoria

Mon ami (et ancien coloc) Phong vient de déménager dans le quartier d’Astoria. Comme on est supers sympas, on n’a pas été l’aider mais on s’est donné rendez-vous une fois les caisses déchargées pour manger un dernier morceau ensemble.

Il nous a donc sollicité pour tester ce qu’il appelle « Beer Garden« , résumé par lui-même en ces termes: » good beer, good meat« . (un truc de mec, quoi!)

Qu’est-ce qu’un « Beer Garden »?

Ce terme vient d’Allemagne (Biergarten), soit littéralement « jardin de la bière« . Il n’est pas question ici d’un endroit de beuverie où l’on boit de la bière dans le jardin en se roulant par terre;
mais c’est plus proche d’un endroit où l’on vient boire de la bière locale, manger de la nourriture locale avec ses amis locaux dans une ambiance un peu bio.
Bref, un truc de hipster.

Plus sérieusement, les Beer Garden sont à l’origine des endroits extérieurs permettant d’accueillir un grand nombre de personnes, souvent sur de grandes tables communes.
La nourriture et la bière servies sont effectivement de préférence locale.

Le plus vieux Beer Garden à New York se situe à Astoria et il s’agit du Bohemian Hall (achevé en 1919).

Depuis, d’autres établissements ont suivi le concept. Le traditionnel Beer Garden conserve généralement un cachet « authentique » voir « rustique« .
L‘idéal est d’accueillir le public en été, l’endroit aura donc une ouverture sur une cour extérieure pour les beaux jours.
De plus, il sera généralement décoré de bancs et tables en bois, de plantes (voir d’arbres entiers) tout autour de vous, un sol très brut et de la nourriture fraiche et locale. Voici les caractéristique DU beer Garden par excellence.

The Strand Smokehouse

IMG_2274

Il y a tout: les bancs et tables en bois, les bières locales, la nourritures fraichement préparée devant vous et d’une qualité supérieure, (il faut bien l’avouer), l’espace, deux grands écrans pour les jours de match et même une petite scène pour les groupes en live.
IMG_2278

The Strand Smokehouse est, comme son nom l’indique, un BBQ restaurant. Vous y trouverez donc pastrami fondant, ribs marinés ou du porc effiloché goûteux et tendre.
Tout cela vous sera servi au comptoir à même votre plateau.
IMG_2277
11130147_10153155037438808_6511264613629349502_n

Vous choisissez parmi les morceaux de viande, le chef/boucher le pèse devant vous et vous fera même goûter pour vous aider dans votre choix.
IMG_2275

Accompagnez votre viande de Mac & Cheese crémeux et délicieux, de légumes cuits ou d’un mélange viande-pomme-de-terre parfaitement assaisonné (ce dernier nous a été conseillé par le chef!).
Notez qu’il n’y a pas de service à table, sauf lors du brunch (de 11h à 16h).

Qui dit Beer Garden, dit Beer. Vous aurez le choix entre de nombreuses craft beer (bières artisanales) et quelques vins classiques.
J’ai testé un cocktail dit moontail, ils sont plus proches du soda que du cocktail mais ils sont une excellente alternative pour ceux qui ne sont pas fan de bière.
IMG_2280

Certains diront que l’endroit est peu accueillant, les lourdes tables communes en bois, le peu de lumière, la viande servie sur le plateau et le bruit constant peut en arrêter plus d’un.

Pour ma part, j’ai adoré le concept! Non seulement la viande y est excellente mais vous découvrirez un ambiance totalement new-yorkaise et hors de sentiers battus.
A tester d’urgence pour les amateurs!
Vous pouvez aussi choisir du poulet ou du saumon.

A SAVOIR

Il ne faut pas s’attendre à y passer un moment romantique dans le calme, c’est plutôt l’endroit idéal en after-work ou entre potes le week-end.
– La viande sera servie sur votre plateau, pas d’assiette.
– Personne ne vous en voudra si vous mangez avec vos doigts
Tables communes uniquement. L’occasion de faire des rencontres…
– Le boucher vous demandera de choisir la viande et la pèsera devant vous. Vous paierez à la livre (1lb =450gr).
– Si vous n’êtes pas fortiche en noms de viandes en anglais, voici de quoi vous aider:
Beef brisket = poitrine de boeuf
Pulled pork= porc effiloché
Ribs= Côtes
Baby back ribs= côtes levées

– La bière vous reviendra à 7$/bouteille.

Bon appétit!

The Strand Smokehouse
25-27 Broadway, Astoria, NY 11106

Cake pops: premier chapitre…

Qu’est-ce que c’est?

Comme le cupcake, le cake pop est une douceur nous venant des Etats-Unis. Il fait son arrivée chez nous, dans nos magasins mais aussi dans nos cuisines!
SONY DSC

Il s’agit d’un petit gâteau, généralement rond, monté sur un bâtonnet comme une sucette.
A l’origine, le « cake ball » a été créé pour éviter le gaspillage de gâteaux. En les mélangeant à une préparation permettant de créer des petites boules, ils étaient ensuite trempés dans le chocolat et décorés.
361550

(photo: bakerella.com)

Nous devons l’origine du bâton dans le cake ball à Miss Angie Dudley,
bakerellaTopImg

LA Madame Cake Pop. Retrouvez ses magnifiques créations sur son site: Bakerella.
9065810790_9f46b878d0_o

(Il y a du niveau, hein!)

La recette

Voici la recette du livre « Cuisine de New York, 1001 recettes« .
La recette initiale était prévue pour 60 cake pops, j’ai donc réduit les quantités par deux. Pour un premier essai, j’ai préféré jouer la sécurité!

Excusez également le manque d’illustrations… Mais j’étais concentrée!

Pour le cake:
– 125gr de beurre mou
– 125 gr de sucre en poudre
– Le jus + le zeste d’un citron
– 1 c. à c. d’extrait de vanille
– 2 gros oeufs
– 150gr de farine
– 1 bonne cuillère à café de levure chimique
– 12cl de lait

Préparation:
Coupez le beurre en dés et ajoutez-y le sucre et le jus + zeste de citron. Battez le tout.
Incorporez les oeufs un à un en mélangeant bien entre chaque ajout.
Tamisez la farine et la levure en deux fois. Ajoutez le lait et mélangez afin d’obtenir une pâte bien homogène.
Beurrer et fariner un moule à cake et enfournez 40mn à 180°c.

Pour le glaçage:
– 120gr de beurre
– 200gr de sucre glace
– jus d’1/2 citron

Préparation:
– Battez le beurre mou et le sucre glace. Ajoutez le jus de citron et mélangez.

Lorsque le cake est entièrement refroidi, émiettez-le et ajoutez le glaçage. Mélanger bien à la spatule.

Formez des petites boules avec cette préparation et disposez les sur du papier sulfurisé. Réservez au frais 10 à 15 min.

Pour la déco:
– 200 gr de chocolat blanc
– 200gr de chocolat noir
– Colorant alimentaire
– billes de couleurs
Cake pops

Préparation et phase finale:

Faites fondre le chocolat au bain marie: important pour qu’il fonde doucement et reste onctueux!
Répartissez le dans deux bols. Dans l’un d’eux ajoutez le colorant alimentaire de votre choix.

Trempez l’extrémité du bâton de sucette dans le chocolat et plantez le dans une cake ball. Laissez prendre quelques instants.
Trempez ensuite chaque boule dans le chocolat de votre choix.
A l’aide d’une cuillère, vous pouvez y dessiner des formes avec l’un des autres chocolats.
Ajoutez-y des billes de couleur selon vos envies!
Disposez vos créations à l’endroit pour les faire prendre.

Voici le résultat:
IMG_1732

IMG_1735

ASTUCES après essai!

Alors, réaliser ces premiers cake-pops n’était pas une mince affaire! Autant la recette est simple et facile à faire; la décoration, c’était une toute autre paire de manches…

Voici quelques astuces qui, j’espère, pourront vous aider dans la réalisation de vos premiers cake pops:

– Faites des boules de petites tailles!Sinon elles se casseront une fois sur le bâton. Faites les en fonction du gabarit de vos bâtons…

– Lorsque vous avez inséré le bâton dans la boule de pâte, attendez suffisamment que la « colle » de chocolat prenne. Sinon, vos boules de pâtes vont glisser et se casser.
IMG_1730
Utilisez une tasse ou un petit verre pour vos préparations au chocolat afin d’avoir plus facile d’y tremper vos cake pops.

– Vous pouvez utiliser plus de citron car, perso, je trouve qu’on ne le goûte pas beaucoup…

– Faites chauffer le chocolat au dernier moment. Au besoin, laissez vos récipients sur la plaque encore chaude afin que le chocolat ne fige pas trop vite.

Pour les dessins: tremper une cuillère dans l’un des chocolat et laissez l’excédent s’écouler en mince filet. Passez votre cake-pop, trempée préalablement dans une première décoration, sous ce filet en la tournant sur elle-même.

– Prévoyez absolument un support pour faire sécher vos cake-pops. Je n’en n’avais pas…Ca a été un peu le cirque!
IMG_1733
Un morceau de mousse (comme pour les montages floraux) ou un morceau de polystyrène feront l’affaire.

Le matériel:
Il est tout à fait possible de créer vos cake pops sans forcément investir dans le matériel spécifique.
Toutefois, les moules vous permettront de faire des boules de tailles identiques et adéquates. Cela vous facilitera pas mal le travail!
12213-2w0h0_Lekue_Moule_Cake_Pops_Silicone
12213-0w0h0_Lekue_Moule_Cake_Pops_Silicone

Il existe aussi des moules d’autres formes (coeur, étoile,..) pour tenter d’autres expériences!

Le « chocolat de couverture » ou Candy Melt (comme conseillé par Angie Dudley) conviendra mieux que le chocolat pâtissier classique. De plus, vous en trouverez directement en couleurs…

12427807124_12ae8950a4_o

Armez vous de patience pour le début…!

Bonne dégustation!

Réussir son Thanksgiving à l’américaine

Cette fête so américaine

Pour la petite Histoire:

En 1620, une centaine de Pères pèlerins débarquent du Mayflower dans la baie de Plymouth.
Les débuts de la colonisation sont difficiles et la moitié des arrivants périssent du scorbut.

Les autres durent leur salut à l’intervention d’un autochtone nommé Squanto qui, avec l’aide de sa tribu, les Wampanoags, leur offrit de la nourriture, puis leur apprit à pêcher, chasser et cultiver du maïs.
The_First_Thanksgiving_cph.3g04961

Afin de célébrer la première récolte, à l’automne 1621, le gouverneur William Bradford décréta trois jours d’action de Grâce.
Les colons invitèrent alors le chef des Wampanoags à venir partager leur repas. Durant ce festin, des dindes sauvages furent offertes.

Pourquoi la célébrer ici?

Quel est l’intérêt de célébrer Thanksgiving ici? Aucun.
Aucun rapport avec notre Histoire. Si ce n’est que durant toute notre vie adolescente, nous avons été bercé par l’idée de cette fête si populaire aux USA, notamment et surtout à travers nos séries TV préfrées…
84343-friends-the-one-with-the-thanksgiving-flashbacks-a-k-a-the-one-with

Pourtant, chaque année, je fais mon petit Thanksgiving à moi. Parce que en dehors du côté historique de la chose, ce jour est synonyme d’action de grâce et de remerciements.
C’est donc l’occasion, une fois n’est pas coutume, de se retrouver entre amis afin de dire merci pour ce que nous avons.
Nous ne le faisons certes pas assez et Thanksgiving nous en donne l’occasion.

Il y aussi mon côté amoureux des US, sa culture (souvent critiquée) n’a pas que du mauvais et, comme pour Halloween, Thanksgiving se fête dans mon petit monde!

Le repas

Devrais-je parler de festin gargantuesque plutôt! Ce repas est synonyme de partage et d’abondance…A l’américaine!
Anthony-Damiani

Au menu traditionnel de Thanksgiving il y a:
– Une dinde farcie
– Des patates douces
– Des mashed potatoes (purée)
– De la gelée d’airelles/cranberries

Florilège de desserts (pour les courageux!):
– Tarte aux noix de pécans
– Tarte à la citrouille (il faut bien manger celles qu’on a creusé pour Thanksgiving!)
– Tarte aux pommes traditionnelle

Selon les familles, on adapte évidemment ce menu de base avec une « petite » salade, des carottes, petits pois, navets,…

La coutume ne veut évidemment pas que vous engloutissiez tout ça en un repas. Vous pourrez déguster les leftovers (restes) le lendemain lors d’un brunch ou froids dans un sandwich.

Ma recette de dinde farcie

Haha! C’est ça que vous attendiez tous… Allez, je vous la donne, c’est cadeau!

Il es conseillé de laver et saler la dinde la veille, elle doit idéalement reposer TOUTE UNE NUIT au réfrigérateur dans un bain d’eau salée.
Au moment de la préparation rincez la à nouveau.

Ingrédients (accrochez-vous):
– Une dinde (ha bon?)
J’avais pris une dinde d’environ 5Kg, je peux vous dire qu’avec la farce et les accompagnements, tout le monde à pu en reprendre et chacun en a eu pour tous les repas de la semaine!
1450203_10202066932808548_700438145_n
(Dinde 2013)

Pour la farce:
– 1/2 Oignon blanc
– 1 à 2 carottes
– Céleri
– Persil (frais si possible)
– Poireaux (selon les goûts)
– 100gr de viande hachée (mélange porc/veau)
– 4 tranches de lard
– une boite de petits lardons pré découpés
– 1 oeuf
– beurre
– Raisins secs
– 40 à 50cl de bouillon de volaille
– Sel/poivre/paprika
– Une préparation pour farce toute faite
(Stove Top de Kraft ou Herb Seasoned stuffing chez Pepperidge Farm)

Préparation:
1/ Eplucher les légumes et les couper en brunoise (petits dés).
2/ Faire revenir les lardons dans une poêle et y ajouter la brunoise
3/ Assaisonner et ajouter un peu de persil haché
4/ Réserver sur le côté
5/ Faire revenir la viande hachée sans oublier de l’assaisonner.

Préparer le stuffing
Pour le Stove Top
– Faire bouillir 1/2 cup d’eau (environ 120ml) avec 1/4 cup de beurre (4 cuillères à soupe).
– Ajouter la préparation, couvrez et laissez hors du feu environ 5mn
– Mélanger bien le tout

Terminer sa farce
– Mélanger le stuffing et la viande hachée.
– Ajouter l’oeuf et bien mélanger.
– Ajouter le mélange lardons/légumes
– Ajouter les raisins secs.

La dinde
– Assaisonner la dinde à l’intérieur et à l’extérieur avec un peu de poivre, de sel et de paprika. (en ayant prit soin d’en retirer les abats! Perso, je demande à mon gentil boucher de faire le sale boulot…)
– Badigeonner la peau avec un peu de beurre
– Fourrer la farce à l’intérieur (je ne vous précise pas par quel côté!)
– Etaler le reste de farce autour de la dinde.

La cuisson va dépendre du poids de la volaille. Pour 5kg, j’ai compté environ 4h30…
La dinde doit être sur le dos dans votre plat. Recouvrez de quelques tranches de lard.
– Arroser la dinde avec le fond de volaille. Elle ne doit pas être trop mouillée au début.

– Recouvrez d’un papier aluminium et enfourner à 200°c.
– Après environ 2h, retirer le papier alu pour la faire dorer. Si elle colore trop vite, n’hésitez pas à remettre de l’aluminium ensuite.
– Diminuer le four à 180°c/170°C.
– Arroser régulièrement à l’aide du bouillon et du jus qui sera dans votre plat.
Astuce: Une seringue ou une pipette spéciale prévue à cet effet. Je vous assure qu’à la cuillère, c’est galère!

ASTUCES:
– Être présent dans la cuisine et ne jamais cesser de surveiller la cuisson
– Arroser régulièrement! La peau ne doit pas sécher et cela permettra à votre dinde d’être bien moelleuse.

1454570_10201646186210238_2028980486_n
Il s’agit toujours de ma dinde en 2013. Comme vous le remarquez, je n’avais pas attaché les pattes avec de la ficelle (culinaire!), mais cette étape permettra à votre farce de ne pas trop se faire la malle!
Et à votre dinde d’avoir l’air un peu moins obscène!

La tradition veut que ce soit l’homme de la maison qui découpe la dinde…

Bon appétit!

Halloween part. II: Un apéro Halloween

Pour accueillir mes effrayants invités, j’avais misé sur un apéro dinatoire.
C’est pratique et agréable, assez facile même si cela demande presqu’autant de préparation qu’un repas classique.

Au Menu

– Doigts de sorcières
– Mini cakes salés
– Mini pain saucisses
– Mini pizzas
– Cupcakes Halloween
Le tout fait maison avec amour!

Nous avons complété le menu avec quelques chips « fantômes », olives et tortillas classiques.

1/ Les Doigts de sorcières

Découpez des lanières dans une pâte feuilletée, garnissez de jambon et fromage râpé.
IMG_0584
Refermez bien le tout en appuyant sur les bords pour les sceller.
IMG_0587
Ajouter une amande entière pour l’ongle et dessiner quelques rainures horizontales.
Avant de cuire, badigeonnez un peu de jaunes d’œuf pour les faire dorer.
Enfournez 15-20mn.
IMG_0626 Enfoncez bien les ongles car, une fois la pâte gonflée, les amandes ont tendance à se détacher facilement…

2/ Mini cakes Salé
IMG_0568

– Mélangez 200gr de farine avec une bonne cuillère à café de levure.
– Incorporez 4 oeufs un à un
– Ajoutez une cuillère à souper d’huile végétale
– Tout en mélangeant, ajoutez 15cl de lait
(vous pouvez en ajouter un peu plus selon la constitance de votre pâte. Elle doit être onctueuse mais pas liquide).

– Séparer la pâte en autant de récipients que vous souhaitez et ajouter les garnitures: lardons-fromage râpé- oignons, fromage de chèvre-Serrano-tomates séchées, olives-fromage- jambon,…
– Salez-poivrez
– Remplissez des petits moules en silicones et enfourner 30mn (temps de cuisson à adapter en fonction de la taille des moules).
Pour vérifier la cuisson: enfoncez une pointe de couteau, s’il ressort propre signifie que vos cakes sont cuits!

3/ Mini pain-saucisses

– Emballez des petites saucisses apéritives dans une lanière de pâte feuilleté tout simplement.

Je n’ai pas eu le temps de faire la version « saucisses momies », il vous suffit pour cela de laisser un espace pour le visage et d’enrouler les petites saucisses de façon à former des bandages de momie…
saucisse-momie

4/ Cupcakes Halloween
IMG_0577

Pour ce faire, j’ai utilisé ma recette de cupcakes classiques:
– 110gr de farine
– 125gr de beurre mou
– 80gr de sucre
– 2 gros oeufs
– 1/2 sachet de levure
– 2 cuillère à soupe de cacao maigre
– Extrait de vanille

Pour le glaçage:
– 200 gr de beurre ramolli
– 250gr de sucre glace
– Chocolat noir fondu
– Colorant alimentaire

Mélangez le beurre mou et le sucre jusque’à obtenir un mélange bien blanchi.
Tamisez la farine mélangée avec la levure.
Mélangez le tout à ma maryse.
Séparez le mélange en deux bols. Dans l’un ajouter le cacao, dans l’autre, l’extrait de vanille.

Remplissez les caissettes à moitié avec les mélange et enfournez 15mn à 180°c.

Réalisez le glaçage: Battez le beurre mou avec le sucre glace. Séparer dans deux récipients.
Dans l’un ajouter le chocolat noir fondu, dans l’autre de l’extrait de vanille + le colorant alimentaire de votre choix (ici vert et orange).
Attendez que les gâteaux soient bien refroidis avant de les décorer.

Variantes de garniture: Du chocolat noir fondu versé directement sur le gâteau et parsemé de noix de coco rapée.
IMG_0575

BON APPETIT!

Cookie Time

Recette de mon gros livre  » Cuisine de New York ».

IMG_0333

Attention,il ne s’agit pas des « véritables cookies new-yorkais » (avec des grosses pépites de chocolat) mais d’un biscuit très facile à faire et surtout facile à accommoder pour toutes les occasions!

Interdiction de s’en priver!

INGREDIENTS:


Pour les biscuits

– 140gr de beurre mou

– 185gr de sucre en poudre

– 300 gr de farine

– 1 cuillère à café de levure chimique

– 1 oeuf

– 1 cuillère à café d’extrait de vanille

– une pincée de sel

Pour la déco (glaçage):

– 1 blanc d’oeuf

– 190gr de sucre glace

– colorant alimentaire et décos en sucre (billes de couleur, perles,…)

La recette


1/ Dans un saladier, mélangez le beurre mou avec le sucre en poudre. Lorsque le mélange a blanchi, ajoutez l’oeuf et l’extrait de vanille et battez à nouveau.

2/ Mélangez ensemble la farine, la levure avec une pincée de sel et tamisez le tout dans la préparation beurre/sucre, tout en mélangeant.

J’ai utilisé ma nouvelle levure « Clabber Girl »… J’avoue, je l’ai d’abord achetée pour le design retro!

IMG_0338

Mais où l’acheter?? Me direz-vous. Eh bien, sur My American Market, bien sûr!

Revenons à la recette: Pour mélanger la farine, utilisez si possible les tiges « en queue de cochon », faites spécialement pour mélanger les pâtes.

IMG_0334

IMG_0335

Une fois que la farine est bien incorporée à la préparation, séparez votre appareil en deux boules. Vous verrez, la pâte prends très facilement et se manipule bien.

IMG_0337

Emballez vos boules de pâte dans du film alimentaire et déposez les dans le frigo pendant 1/4h environ.

IMG_0336


Après 15 bonnes minutes, déballez votre pâte et travaillez la à plat, à l’aide d’un rouleau à pâtisserie.

Alors SI vous avez la chance d’avoir des emportes pièces, c’est le moment de les utiliser! C’est aussi le moment de donner à vos biscuits la forme que vous souhaitez.

Hélas, je n’avais pas d’emportes pièces, j’ai donc utilisé d’autres petit moules.

IMG_0339

Disposez vos biscuits sur du papier cuisson (ou une feuille d’aluminium beurrée).

Enfournez à 180°c pendant 12mn.

Les biscuits ne doivent pas être durs, ils vont durcir en refroidissant. Ils ne doivent pas non plus être bruns.

IMG_0340

IMG_0341

Faites refroidir le tout sur une grille.

La déco:

Dans un récipient, battez le blanc d’oeuf avec le sucre glace. Pas trop longtemps, cela ne doit pas devenir une meringue!

Ensuite, ajoutez le(s) colorant(s) de votre choix.

Lorsque les biscuits sont refroidis, étalez la décoration à l’aide d’une maryse et garnissez selon vos envies (et selon les circonstances)!

IMG_0342

IMG_0343

Il est conseillé de les laisser reposer quelques heures à température ambiante avant de déguster…Si vous résistez!

Bon appétit!


IMG_0344

Cuisine de New York- 1001 recettes. (Ed. Solar)

Cupcakes chocolat-violette

Le cupcake est THE pâtisserie new-yorkaise par excellence. Ce petit gâteau est léger et tellement cute qu’il séduit un peu partout désormais.

J’aime beaucoup en faire mais je reste généralement dans les classiques vanille-chocolat…

181490_1770091365770_5364386_n

J’ai donc décidé de me lancer dans une version chocolat-violette! Yummi!

RECETTE (pour 10 cupcakes)

Ingrédients:
– 50gr de beurre mou
– 40gr de sucre
– 1 oeuf
– 40gr de farine pour pâtisserie
– 15cl de lait à température ambiante
– Levure chimique (une cuillère à café bombée)
– 30gr de cacao maigre

Pour le topping:
– 200gr de beurre
– 100gr de sucre en poudre
– Sirop de violette
– Colorants alimentaires

1/ Battez le beurre bien mou avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
IMG_0100

2/ Ajoutez l’oeuf et battre à nouveau

IMG_0101

3/ Dans un récipient à part, mélangez la farine, la levure et le cacao. Tamisez le tout dans la préparation et bien mélanger.
Astuce: Mélanger à la maryse pour un rendu plus aéré.
IMG_0102

4/ Votre préparation va pourtant vous sembler compacte… C’est à ce moment, que vous ajoutez le lait afin d’alléger le tout. Toujours en mélangeant avec votre maryse.
IMG_0103

5/ Remplissez vos moules en papier à moitié.
IMG_0104
Et c’est parti pour 17 minutes à 180°c
IMG_0107
Avec la pointe d’un couteau fin, piquer vos cupcakes. Si le couteau ressort propre, ils sont prêts!
Laissez les bien refroidir et commencez la crème au beurre.

Battez le beurre mou avec le sucre glace. Quand le mélange a bien blanchi, incorporez le sirop de violette.

Là, c’est à vous de goûter! Attention, le sirop est sucré donc allez-y mollo et ajustez au fur et à mesure et selon vos goûts.
Il est également conseillé d’utilisé de l’arôme de violette.

Ajoutez ensuite les colorants (bleu+ rouge = mauve, là aussi, allez-y doucement sur la couleur)

Remplissez votre poche à douille et , lorsque les gâteaux sont bien refroidis (sinon votre topping va fondre!!), décorez vos cupcakes.
IMG_0110 Comme vous le voyez, je n’avais plus de colorant rouge…

Décorez avec un bonbon à la violette et dégustez!

Bon appétit!

Previous Older Entries